Hors cadre #3

Lorraine, 2017

Une réminiscence, un retour à l’enfance dans cette contrée qui m’a vue naître. Le besoin viscéral de sentir le bois, parcourir cette forêt sombre où chaque pas est étouffé par le sous-bois. Des paysages déshumanisés où la crise de la sidérurgie a levé son lourd tribu.